Michel Kelemenis et Marianne Descamps atelier de danse à Beijing - mars 2007
Michel Kelemenis et Marianne Descamps atelier de danse à Beijing - mars 2007
Michel Kelemenis atelier de danse à Beijing - mars 2007
Michel Kelemenis et Marianne Descamps atelier de danse à Beijing - mars 2007

Aléa

2006/2007

Beijing Modern Dance Company

Le programme de coopération Croisements, porté par le service culturel de l’Ambassade de France à Pékin, relie la compagnie Kelemenis au projet du directeur de la Beijing Modern Dance Company, ZHANG Changcheng, de concilier la culture traditionnelle et une liberté nouvelle.

Le septuor Aléa est adapté aux techniques virtuoses de 6 danseurs chinois rejoints par Caroline Blanc. La pièce intègre l’hypothèse de corps différents, différemment engagés dans la danse comme dans l’existence. En parallèle d’une œuvre du sensible complice Christian Zanési, mixant des textures électroniques aux ambiances concrètes et proche d’une bande-son de cinéma, la structure de la chorégraphie repose sur des tresses dont s’échappent de petites formes, solos et duos. L’écriture admet dès l’origine la possibilité de varier le nombre de danseurs comme les mouvements, suivant les rencontres et leurs richesses.


Le programme présenté dans 3 villes de l’Empire du milieu (Pékin, Chengdu, Shanghaï), s’articule en 4 pièces, dont 3 de Kelemenis. 
Oat-Midnight Rain pièce de GAO Yanjinzi est suivi par le duo de femmes (Caroline Blanc et Marianne Descamps). ouvrant les Aphorismes géométriques. Puis pour cette occasion exceptionnelle, Kelemenis éparpille de nouveau les pétales carmin du solo Kiki la rose. Enfin Caroline se joint aux danseurs chinois pour la tresse incessante d’Aléa.