Tout un monde lointain © Michel Kelemenis
Les danses grecques © Christian Ganet

CNSMD de Lyon

Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon

La relation entre Kelemenis et le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon est ancienne et fidèle, dans un équilibre entre profondeur de transmission et dynamique de création, entre pédagogie et entrée en profession

Projet pour la promotion 2009/10

Tout un monde lointain - variation

Une présence, isolée, est rapidement engloutie par l’anonymat d’une foule… La représentation métaphorique de l’entrée dans notre monde -ou notre métier- est aussi celle de la rencontre à faire pour parvenir à l’apprendre et le comprendre. Où les ensembles dansés sont autant de forêts à parcourir, de fleuves à traverser ou de vacarmes visuels à abstraire, pour que l’un s’approche, progressivement, patiemment, de l’autre. 

Michel Kelemenis engage l’ensemble des 20 danseurs du Jeune ballet, de formations classique ou contemporaine, dans la relecture d’une pièce créée en 1997 pour le Ballet du Grand Théâtre de Genève. Le projet pédagogique, commun aux 2 cursus, est « d’habiter la forme », de donner temps, corps et sens à la nature abstraite d’un langage gestuel. La pièce emprunte son titre au concerto pour violoncelle et orchestre d’Henri Dutilleux. Le mouvement balance entre plénitude du corps et détails minimalistes, entre graphisme et intériorité : il accompagne la découverte d’un trésor musical du XXème siècle.

Historique

La relation entre Kelemenis et le CNSMD de Lyon est ancienne et fidèle.
Depuis ses premiers pas de chorégraphe, il intervient auprès des danseurs du Jeune Ballet. Si les toutes premières collaborations (La burlesque, Zèbres, Cyanolithe) sont marquées par une nécessité personnelle d’expérimentation, les projets se précisent rapidement dans un équilibre entre profondeur de transmission et dynamique de création, entre pédagogie et entrée en profession.

La complicité entraîne de grands projets : Swinging Charles Trenet est une fresque engageant dans la danse l’ensemble de la promotion concernée, classiques et contemporains ; Noegero/Vers toimet en coopération et regroupe en scène le Jeune Ballet et les danseurs de la KNUA (Korean national university of art) de Séoul. Enfin, en 2006, Kelemenis réécrit pour les 7 danseurs du Jeune Ballet contemporain le quatuor Aléa créé pour Talents danse ADAMI quelques mois auparavant. 

L’objectif du département Danse du Conservatoire de Lyon est de former, 4 années durant, des interprètes professionnels de haut niveau, capables d’apporter à leur art une contribution authentique et forte, de donner vie au répertoire du passé comme de servir et d’enrichir la création contemporaine. 

8 danseurs ont rejoint Kelemenis & cie à l’issue de leur formation.

Jury ou chorégraphe de variations de fin d’études, Kelemenis intervient également auprès du CNSMD de Paris.