La Grande Ours © Anne-Sophie Popon
La Grande Ours © Thomas Daram

La Grande Ours

Samedi 6 octobre 2018 à 20h30
CRÉATION

Durée : ≈ 50 minutes

Mathilde Monfreux

Cie Des Corps Parlants

La fascination de Mathilde Monfreux pour la fabrication du vivant et l’arrivée d’images subliminales dans l’informe, trouve dans l’oeuvre de l’auteure féministe pro-sexe Kathy Acker, Sang et stupre au Lycée, la substance initiale d’une nouvelle aventure placée entre corps, politique et littérature. Les danseurs s’emparent d’un conte dont l’imagerie enfantine déguise une critique de la domination du patriarcat : le personnage central de La Grande Ours, devra renoncer à son désir et faire aveu d’impuissance. Il deviendra, en autre choses, une boule d’énergie. Le récit sous-tend l’écriture d’une danse post-genre ou pré-sexe, où le mi-animal-mi-humain est avant tout organique, avant d'être social.

 

Distribution

Chorégraphie Mathilde Monfreux
Regard extérieur & collaboration à l’écriture de la bande-son Lauriane Houbey
Interprètes Mickaël Brand, Clémence Diény & Blandine Pinon
Composition musicale & musique live David Merlo
Création lumière Audrey Ruzafa
Costumes Julia Didier

Production

Production Compagnie des corps parlants
Coproduction KLAP Maison pour la danse à Marseille (résidence de finalisation 2018), 3 BIS F - lieu d’arts contemporains à Aix-en-Provence, Superstrat - Regards et Mouvements lieu de fabrique à Saint-Bonnet-le-Château

Avec le soutien de l’EMMETROP - Lieu de promotion de la création contemporaine à Bourges, la Ménagerie de verre dans le cadre des Studios Lab à Paris, DANS LES PARAGES - laboratoire de recherche et de création artistique/Cie La Zouze (Marseille), GMEM-CNCM-marseille, Pôle 164, pôle de création et de développement à l'art chorégraphique à Marseille