Not I © Katherine Longly
NOT I de Camille Mutel

Not I

Mercredi 17 mars 2021
SPECTACLE

Durée : ≈ 60 minutes

Camille Mutel

solo

Toute rencontre s'apparente à un rituel. Pour Camille Mutel, il s'agit avant tout de prendre soin de ce qui se joue qualitativement entre deux corps. Son solo Not I se définit comme une cérémonie de l’intime ou comme un manifeste pour un art de la relation. Constatant l’éloignement des êtres pris dans le processus de mondialisation, elle part en quête d’un intervalle où faire éclore l’objet précieux qu’est la rencontre ; elle adresse des gestes d'offrande aux spectateur·trice·s dans un espace qui les englobe, un espace de coexistence dans lequel chacun·e peut s'immerger. Dans la proximité, traversé·e par une même respiration, chacun·e devient l’espace relationnel de l’autre. Offrir, recevoir : la gestuelle modeste, précise et détaillée joue du temps et des silences, et rapproche les protagonistes à portée de corps.

Distribution

Conception, chorégraphie et interprétation Camille Mutel
Dramaturgie Thomas Schaupp
Lumière Philippe Gladieux
Accessoires & costumes Kaspersophie
Travail sonore Jean-Philippe Gross
Régie générale Gildas Goujet
Régie son Julien Rabin

Production

KLAP Maison pour la danse à Marseille, CCAM – Scène nationale de Vandoeuvre-lès-Nancy

Avec le soutien de micadanses à Paris Résidence de recherche Projet incubateur 2018 Fondation Royaumont, Résidence artistique 2019 Villa Kujoyama

Accueils studio Ballet de Lorraine – CCN de Nancy (délocalisé au Théâtre le Marché aux grains, Bouxwiller)

Prêt de studio KLAP Maison pour la danse à Marseille, LA ZOUZE – Cie Christophe Haleb à Marseille, Trois C-L à Luxembourg, Grand Studio – Outil de travail pour la danse à Bruxelles

La compagnie Li(luo) est aidée par la DRAC GRAND EST et par la Région Grand Est

Elle bénéficie du soutien apporté dans le cadre de la convention de partenariat entre l’Institut français et la Région Grand Est, de l’aide de la Ville de Nancy dans le cadre de la résidence du Théâtre de Mon Désert et de la Spedidam

Camille Mutel est lauréate 2019 de la Villa Kujoyama et de l’aide à l’écriture de la Fondation Beaumarchais – SACD