The Passion of Andrea 2 © Nadya Gorodetskaya

THE PASSION OF ANDREA 2

Jeudi 10 octobre à 20h00
CRÉATION

Durée : ≈ 1h00

Simone Mousset

pour 3 danseurs
(Luxembourg)

Avec Simone Mousset, tout débute par l’humour d’une diversion : THE PASSION OF ANDREA 2 se fait passer comme la suite d’une précédente version, fictive, de la même pièce : The Passion of Andrea 1. Autour du souvenir de cette « oeuvre originale » imaginaire, trois personnages, tous Andrea, tentent, entre paroles et gestes, de construire un nouveau spectacle. À la recherche d’un équilibre précaire et d'un semblant d'entente, les danseurs plongent dans un étrange tourbillon de scènes burlesques les entraînant dans une mise en abyme de plus en plus déroutante. Non sans ironie, la pièce aux allures de farce, de ring de boxe, de débat, de comédie musicale ou de mini-ballet, inhibe progressivement le réalisme pour faire la part belle à l’absurde.

Distribution

Conception & direction artistique
Simone Mousset

Interprètes
Luke Divall, Lewys Holt et Mathis Kleinschnittger

Musique
Alberto Ruiz Soler

Lumière
Alberto Ruiz Soler & Seth Rook Williams

Danseurs impliqués dans les résidences de recherche
Amelia Emma Forrest, Nangaline Gomis, Raisa Kröger, Michele Meloni,
Andrea Rama, Raoul Riva, Elisabeth Schilling et Davide Sportelli

Costumes
Lydia Sonderegger

Dramaturgie
Thomas Schaupp

Conseil artistique
Renelde Pierlot

Production

Simone Mousset Projects

Coproduction KLAP Maison pour la danse à Marseille, Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, CAPE - Centre des Arts Pluriels Ettelbruck (Luxembourg)

Commandé par Choreodrome programme de Résidences de recherche de The Place à Londres (Royaume-Uni) Avec le soutien du TROIS C-L – Centre de Création Chorégraphique Luxembourgeois (Luxembourg), Maison du Portugal - André de Gouveia à Paris, Dance City à Newcastle (Royaume-Uni), Fondation Indépendance - Banque Internationale à Luxembourg, Monodrama festival/Fundamental (Luxembourg), Fondation ETE au Luxembourg

Avec le soutien généreux de la Fondation CLÉO Thiberge-Edrom sous l’égide de la Fondation de France